CELINE DE LA TINE

ARTISANAT BOIS BRONZE

OBJETS DECORATIFS

COLLECTIONS

 

Que ce soit en forêt, dans la cheminée, au creux de la forge ou crépitant dans la borne ouverte d’un chalet d’alpage, Le feu consumant apaise et rend méditatif.

FULGURA "My Hearth"

FULGURA "Thunder"

 

FULGURA

 

Bois de feu… Certains morceaux de bois n’échappent pas à l’œil de Céline : Elle observe instinctivement les formes qui l’inspirent et sélectionne ainsi de belles pièces qui attendaient devant la porte du fourneau.

Ensuite l’artisane leur décline un esthétisme auquel ils auraient été destiné, recouvrant au passage quelques parties de feuille d’or, clin d’œil au Japon.

 

 

FULGURA BRONZE TABLES GIGOGNES

 

Le style de ces deux tables nous renvoie aux mobiliers simples des chalets d’alpages lorsque les moyens du bord n’étaient qu’une évidence.

 

Trois «chugons» et un «couenô », élaborés par l’artiste donne naissance à la première version des tables gigognes «Fulgura» : Trois pieds de bronze en forme de branches et un plateau de chêne brûlé avec un peu de feuille d’or sur les côtés.

 

Céline se réjouit de la naissance de la deuxième version « Crystal de roche »

 

VESTIGIA

Tableau vaniteux, hommage funeste, cette collection revisite cette vision du trophée de chasse.

Beautés naturelles et intemporelles, complétant aussi bien un cabinet de curiosités que l’antre d’une maisonnée.

L’artiste fossilise de bronze les anatomies particulières de bêtes cornues.

Quelques espèces produites sont classées en voie critiques d'exctinction...

Une révérence est ainsi faite aux peuplades reculées de ce monde. Des grandes steppes mongoliennes aux forêts Amazoniennes : Ces civilisations ont toutes les mêmes facultés à se connecter avec la nature qui les entourent et dans laquelle elles évoluent. Respectant ainsi des codes établis depuis des millénaires.

 

Chacun des crânes « VESTIGIA » portent donc une consonance archéologique et honorifique.

Quels vestiges, quelles empreintes allons-nous déposer ?

CASTELLA

 

 

 La collection « CASTELLA » se caractérise par une sobriété et une robustesse de châteaux forts. Sa solidité s’allie à des essences comme le chêne ou l’ormeau.

 

L’assemblage des banquettes se veut traditionnel : « tenons-mortaises » joints par des clefs fer forgées.

Ses pointes sculptées à la main allègent leurs lignes cossues.

Les plateaux de meubles marquetés de coupes symétriques rappellent les portes et volets peints aux couleurs des armoiries d’époque féodale.

Les finitions huilées et cirées offrent un rendu nature et rustique.

S’inspirant des lieux de son enfance, c’est le début d’une collection grandissante : Chaises, tables, bibliothèques et bahuts sont en processus de fabrication.

LIBERTA

 

 

L’artiste propose, l’artisane dispose… C’est en travaillant les gestes et la matière que naissent les inspirations aussi vous dira Céline.

Les conséquences d’un incident furent vécues comme une révélation : une plaque d’amas de bronze s’était dessinée dans sa phase de fusion en s’échappant d’un moule… Figeant ainsi des méandres de bronze dans un espace non conditionné, libres dans leurs formes.

Cet esthétisme a immédiatement attiré l’attention de Céline. Une notion de beauté sous forme de liberté .

 

Ces plaques de bronze, seule ou à plusieurs, habilleront d’élégance une paroi de leurs graphismes inopinés en combinaisons infinies.

Cette pièce no 1 annonce la future collection « LIBERTA ».